Bellows and Bows : un double CD sur la musique traditionnelle au Canada

Traduction de Pierre Chartrand, Vol. 12, no. 2, Automne 2009

par JOHNSON Sherry

Le Research Centre for Music, Media and Place de l’Université Memorial de Terre-Neuve produit actuellement un double CD de violoneux et joueurs d’accordéon réputés provenant d’une grande variété de communautés ethnoculturelles à travers le Canada. Le CD en question s’intitule Bellows and Bows : Historic Recordings of Traditional Fiddle and Accordion Music From Across Canada. La musique de violon et d’accordéon a prospéré dans l’ensemble du Canada, dans les communautés Inuit et des premières nations, aussi bien que dans beaucoup de communautés immigrantes.

Cette musique a servie parfois de « lingua franca » liant diverses communautés, mais, plus souvent, ses subtilités stylistiques sont devenues un moyen d’identification sociale. Ces distinctions sociales peuvent être ethnoculturelles (comme dans les différences de tempo chez les violoneux descendants d’Écossais et des Acadiens des Maritimes) ou être associées à une classe sociale (ce qui ramène à la question des concours de violoneux et du son « propre » qui y prévaut).

Malgré les subtiles façons dont les traditions de violon et d’accordéon ont pu servir simultanément comme terrain d’entente et comme modes de distinction des différentes communautés, cela a été trop souvent représenté au Canada sous l’aspect nostalgique de la tradition des « Barn dances » (avec des connotations habituelles de rural, d’inculte et légèrement de rustre), ou bien comme tradition spectaculaire de virtuoses (dans les enregistrements produits par les gagnants de la douzaine de concours de violon qui ont lieu à travers le pays). Les 64 pistes de ce CD apportent quelques nuances à cette image en élargissant d’une part les représentations historiques que nous nous faisons de ces traditions toujours en évolution, et d’autre part en démontrant la complexité sociale et artistique des communautés d’accordéonistes et de violoneux qui ont joué un rôle si important dans la définition des identités sociales.

Un CD de cette nature n’a pu se réaliser qu’avec les efforts conjugués d’une équipe de chercheurs, d’archivistes, et de musiciens. Des experts dans les différents styles régionaux de violon à travers le Canada (Evelyn Osbourne, Terre- Neuve ; Meghan Forsythe, Acadie ; Sheldon MacInness, Cap Breton ; Lisa Ornstein et Éric Favreau, Québec ; Sherry Johnson, Ontario ; Anne Lederman, Manitoba et le Nord du Canada ; Trent Bruner, Saskatchewan ; Rod Olstad, Alberta) ont recherché et choisi des pièces significatives parmi des enregistrements d’archives, des collections personnelles, et des enregistrements commerciaux épuisés. À cela s’est ajouté certaines pièces collectées par des chercheurs tels Maija Lutz (Labrador et Pangnirtung), Louise Wrazen (Polonais-Ontario), et Daniel Lapp (Colombie-Britannique). Tout cela a pour résultat d’offrir au collectionneur un riche ensemble de pièces instrumentales auquel il n’aurait jamais eu accès sans ce projet.

Bien que nous voudrions que les pièces soient représentatives de certains aspects du jeu de violon d’une région ou d’une culture particulière, ce CD ne se veut pas exhaustif. Nous nous sommes particulièrement attachés à trouver des pièces et des violoneux peu connus à l’échelle nationale ou internationale. L’auditeur sera peut-être étonné que des musiciens aussi célèbres que Don Messer, Émile Benoît, Andy de Jarlis (ou Dejarlis) ou Jean Carignan, parmi tant d’autres, ne sont pas présents sur ce CD. Leur absence ne vise nullement à diminuer leur importance ; cependant, puisque leur musique est souvent mieux connue et accessible que celle de tant d’autres violoneux et accordéonistes de ce CD, nous avons décidé de nous concentrer sur les pièces dont l’accès est difficile.

Lorsque nous avons inclus une pièce interprétée par des musiciens reconnus et professionnels, par exemple Graham et Eleanor Townsend, c’est qu’il s’agissait alors d’une pièce autrement inaccessible au public. Dans le cas de Graham et d’Eleanor, il s’agissait d’une interprétation de « Faded Love » lors de leur apparition spéciale au « Canadian Open Fiddle Contest » en 1982.

Nous avons également essayé de présenter une variété selon le sexe, l’âge, l’appartenance ethnique et la situation géographique des musiciens, ainsi que selon les périodes d’enregistrements et les différentes technologies employées. Finalement, le choix des pièces est principalement celui du producteur qui a choisi parmi les nombreuses pièces soumises par les spécialistes régionaux.

Bien que cet enregistrement se concentre sur des pièces de violon et d’accordéon, il y a un certain nombre d’exemples d’instruments qui ont joué un rôle significatif dans la musique de danse de la région et/ou ont fortement influencé le jeu des violoneux ou des accordéonistes. Par exemple, la cornemuse a eu une influence significative sur le jeu de violon du Cap Breton, c’est donc pourquoi nous avons retenu une pièce du fameux cornemusier Alex Currie, du Cap Breton. Comme autres exemples il y a l’harmonica au Québec et la turlutte à Terre-Neuve.

Pour chaque pièce vous trouverez une brève biographie du/des musicien(s), des commentaires sur la/les mélodie(s), et une photo. Bien que plusieurs de ces musiciens aient gagné de nombreuses récompenses, tel l’Ordre du Canada, et soient dorénavant présents dans de nombreux « temples de la renommée », nous avons choisi de ne pas insister sur ces récompenses. Nous avons plutôt préféré nous concentrer sur l’importance des musiciens pour leurs communautés, ainsi que sur la signification de l’événement, de l’air, et/ou du style dans lequel il est joué.

Le livret inclut également une vue d’ensemble des provinces et des territoires traités, des cartes situant les communautés décrites dans les notes, des photos d’archives, ainsi qu’un texte d’introduction présentant les similarités entre les régions ainsi que certaines questions et sujets propres à des communautés spécifiques.

JPEG - 48.6 ko
Bucherons s’amusant avec un violon et des baguettes dans un camp en 1943. Le violoneux Roméo Clement de Farley et Guillaume Riendeau aux baguettes, de Maniwaki (Qc). C’était une pratique populaire que de jouer simultanément du violon et des baguettes. Derrière Roméo on peut voir son cousin Jean Claude Clément, et Victor Moore, de Maniwaki, derrière le joueur de baguettes.
Source : Courtoisie de l’Office national du film du Canada, Bibliothèques et Archives du Canada, WRM 5415.

Le regroupement des musiciens selon la province est quelque peu arbitraire pour la pratique du violon et de l’accordéon au Canada, et il est certainement problématique. Tout d’abord, les régions stylistiques ne concordent pas toujours aux frontières provinciales : ainsi, nous fournissons des exemples de musique acadienne provenant de chacune des trois provinces maritimes. Deuxièmement, les violoneux se déplacent. Parfois il fut difficile de situer un musicien donné : par exemple, Freddy Lang, né à Carmen (Manitoba) et mort à Merritt (Colombie britannique), a habité presque vingt ans – ses années les plus productives musicalement - en Alberta. En conclusion, bien que les catégories régionales et stylistiques elles-mêmes soient plus ou moins fixées - par la littérature et les stéréotypes populaires - les mélodies et les violoneux sont eux plus flexibles, allant d’une catégorie stylistique à l’autre, ou se retrouvant simultanément dans plus d’une catégorie.

Peut-être était-il anciennement plus facile de distinguer les modèles régionaux et ethniques entre eux, mais l’arrivée des médias et le développement des transports, incita les violoneux à expérimenter d’autres styles et à les pratiquer simultanément. Al Cherny et Victor Pasowisty, notamment, étaient reconnus dans leur communauté, mais également pour leur jeu Ukrainien-Canadien et « Canadien-Old-Times », comme musiciens de concours, ainsi que dans les styles « country » et « western ».

Après deux ans de production, Bellows and Bows est actuellement dans sa phase finale d’édition et sera disponible au Research Centre for Music, Media, and Place (http://www.mun.ca/mmap) au début de l’année prochaine (2010).

[rouge]MISE À JOUR 2014 : Le version française du livre (156 pages) et des 2 CDs (65 pièces) viennent de paraître à l’été 2014.[/rouge]

Liste des pièces et des interprètes

Terre-Neuve et Labrador :

  • Lillian Colins– I’se the B’y
  • Mrs. Belle Fennelly - Mrs. Belle’s Cotillion
  • Gerald Quinton - Young Man You Kissed Me Daughter
  • Mike Tremblett - Mother Wouldn’t Beat Him
  • Ivan White - French Reel
  • Tom Uvloriak – Golden Slippers
  • Tom & Sybilla Uvloriak – fiddle and voice duet

Nouvelle-Écosse :

  • Muriel Saulnier (née Muise) - La John Muise
  • Stella Burridge - La Bastringue
  • Johnny Mooring - Marion Waltz, Caledonian Jig, Trip to Windsor
  • Jack Greenough - Cape Blomidon Reel
  • Winston “Scotty” Fitzgerald - Welcome to Your Feet Again/ The Bonny Lass of Fisherrow/ The Bird’s Nest
  • Alex Currie – Calum Crùbach (Crippled Malcom), Alex Currie’s Reel, Am
  • Muileann Dubh (The / Black Snuffmill), Sandy Duff’s
  • Theresa MacLellan - The Athole Highlanders Farewell to Loch Katrine/A Trip to Mabou Ridge

Île-du-Prince-Édouard :

  • Stephen Toole – The Princess Reel
  • Ken & Kevin Chaisson – Lad O’Beirne/Dublin Porter
  • Delphine Arsenault – Money Musk
  • Eddy Arsenault - La Marmotteuse

Nouveau-Brunswick :

  • Éloi Leblanc - Le tune à grand-père
  • Yvon Babin - La Parenté
  • Matilda Murdock – Loggieville Two-step
  • Curtis Hicks – Zip Coon /
  • Sussex Avenue Fiddlers - Sussex Avenue Fiddlers Two-step

Québec :

  • Joseph Arthur Boulay - La Ronfleuse
  • Les Montagnards Laurentiens- Reel de Sherbrooke
  • Louis “Pitou”Boudreault - Le Brandy des Vaillaincourt
  • ules Verret - Le Quadrilles des Lanciers, 1e partie : La Rencontre des Dames / Cariola - Tautirut piece
  • Andrew Atagotaluk –Liverpool Hornpipe

Ontario :

  • Mel Lavigne - Riding the Fiddle
  • Al Cherny, Lucky Ambos and Earl Mitton – Grand Valley Breakdown
  • Reg and the Melodiers Hill - Buck Fever Rag
  • Eleanor and Graham Townsend - Faded Love
    Franek Mrowca - Polish wedding music

Manitoba :

  • Frederick Genthon - The Red River Jig
  • Victor Pasowisty - Yak Bu Ne Marusia/ Jablushko
  • Reg Bouvette - Drops of Brandy
  • Marcel Meilleur - War Bonnet
  • Albert Beaulieu, Lawrence Houle, Laurence Flett and Emile Spence : Homecoming Waltz

Saskatchewan :

  • King Ganam - Qu’appelle Valley Breakdown
  • Olaf Sveen - Ollie’s Waltz
  • Bill Prokopchuk - Kolomeyka in Bb
  • The Western Senators – Schultz’s Polka

Alberta :

  • Wilf Laderoute – Growling Old Man and Old Woman
  • Pete Anderson - Whisky Before Breakfast
  • Metro Radomsky - Wedding March
  • Gaby Haas – Rubber Dolly
  • Fred Lang and the Calgary Range Riders - Curly Hair
  • Henry Levang – Little Mottis Schottische

Colombie-britannique :

  • Max Sexsmith– Cheslatta Rag
  • Bob Montgomery –Woodlake Waltz
  • Frank Lowry - BarkervilleConnection
  • Frankie Rogers - Ookpik Waltz

Yukon :

  • Charlie Peter Charlie – Devil’s Dream
  • Joe Loutchin and Peter Dawson – St. Anne’s Reel
  • Angus Campbell / Ben Charlie - Eight Couple

Territoires du Nord-Ouest :

  • Johnny Beaulieu – A Reel
  • Angus Beaulieu – Crooked Stovepipe
  • Kole Crook : Amazing Grace

Nunavut :

  • Kudloo Pitsulak – accordion piece used for jigging
  • Unidentified female accordion player –
  • “Eskimo” dancing accompanied by accordion
  • Simeonie Keenainak - Iqsaakik/Sialaanqujaqsiut
  • Colin Adjun - Beluga Waters.