Nouveau numéro de téléphone du Centre Mnémo : suite aux coupures du Ministère de la Culture, nous vous recommandons de nous rejoindre principalement par courriel : centre@mnemo.qc.ca.
Notre ancien téléphone 819.472.3608 n’est plus actif. Veuillez dorénavant composer le 514-274-2675.

Le violon traditionnel en France, enregistrements historiques 1939-1977

Silex / mémoire Y225110, 1994 Vo. 1, no. 4, Été 1997

par FAVREAU Éric

Pour les amateurs de musique de violon à travers le monde voici une publication, sous forme de disque compact, qui permet de découvrir un monde musical peu connu chez nous : le répertoire du Haut-Dauphiné (France). Les documents sonores présentés dans cette publication sont issus de deux enquêtes ethnomusicologiques menées à près de 40 années d’intervalle. Les premiers enregistrements furent réalisés en août 1939, par Roger Devigne, pour le compte de la mission phonographique Alpes-Provence.

La deuxième série (1975-1977) couvrant une zone géographique plus limitée (Champsaur, Matheysine, Trièves, Gapençais, Beaumont) était axée essentiellement sur la recherche du répertoire musical (violon, accordéon) et particulièrement sur la plus célèbre danse du Dauphiné : le Rigodon. Toutes les enquêtes présentées dans cette publication furent réalisées dans le Haut-Dauphiné. Ce disque présente trente-deux pièces de violon dont vingt et une recueillies entre 1975 et 1977 et onze en 1939. On y retrouve aussi quelques enregistrements à l’accordéon ainsi que du chant accompagné de violon.

Le livret (13 pages en français et 12 en anglais) qui accompagne ce disque est fort instructif sur certains aspects de la tradition des violoneux dans la région concernée. On y situe bien la démarche d’enquête de 1939, mais très peu celle des années 1970. Les explications inclues dans le livret s’attardent davantage sur le violoneux. Des textes historiques nous démontrent bien l’importance qu’il occupait dans la vie communautaire. On y analyse également les principales caractéristiques qui composent le jeu des violoneux.

Ainsi, de courts textes nous informent sur l’organisation rythmique, le son particulier du violoneux, les échelles mélodiques employées, le doigté, les ornementations et le jeu d’archet. La seule faille, à mon avis, à ce livret est qu’on y explique pas du tout comment on danse le Rigodon, on le situe uniquement dans son contexte historique. Le violon traditionnel en France est un disque à découvrir pour tost ceux et celles qui veulent s’initier à un répertoire français, que ce soit pour en jouer ou tout simplement pour écouter.