Nouveau numéro de téléphone du Centre Mnémo : suite aux coupures du Ministère de la Culture, nous vous recommandons de nous rejoindre principalement par courriel : centre@mnemo.qc.ca.
Notre ancien téléphone 819.472.3608 n’est plus actif. Veuillez dorénavant composer le 514-274-2675.

Prix Mnémo 2005 : « Têtes de violon : 64 violoneux des ÎIes-de-la-Madeleine »

par Centre Mnémo (Date de rédaction antérieure : décembre 2005).

Le 7e Prix Mnémo a été décerné le vendredi 2 décembre dernier, à la Maison de la culture Villeray — Saint-Michel — Parc-Extension (Montréal) à Maude G. Jomphe (photographe) et Sylvain Rivière (auteur) pour leur livre Têtes de violon : 64 violoneux des îles de la Madeleine , publié aux Éditions du passage (Montréal, 2005).

Nous avons décidé d’attribuer le Prix Mnémo au beau livre de Sylvain Rivière et de Maude Jomphe. Nous y avons trouvé une synthèse de trois approches de la tradition. Les auteurs sont des poètes qui par le texte et l’image nous font à la fois voir les violoneux des Îles-de-la-Madeleine et découvrir leur milieu de vie dans un récit qui est un hommage lyrique au patrimoine qui vit là où la mer et le vent et le sable se marient. Ce poème est accompagné, en une sorte de contrepoint, par un récit plus historique qui inscrit sur la page les noms, les toponymes, les dates.

La musique c’est l’oralité enfilant ses bijoux sur la corde à linge du temps entre l’hiver naissant et le printemps avancé. C’est la résurrection des morts et l’appel des vivants.
GIF - 245.9 ko
Steeve et Emy Poirier
Photo Maude G. Jomphe

Têtes de violon : 64 violoneux des ÎIes-de-la-Madeleine est un travail de collaboration touchant qui parle de la transmission de génération en génération et qui la montre. Le texte poétique et savoureux de Sylvain Rivière illumine cette incursion dans un monde simple, mais somme toute secret. Les photos de Maude Jomphe sont superbes, vivantes et vibrantes, on y sent le vent des îles qui souffle partout et fait presque vibrer les cordes des violons. Et il y a ces sourires qui illuminent les pages. Visages brûlés et burinés par le vent de la mer et le vent de la vie, mais qui s’épanouissent dans un beau sourire. Et il y a ces violons, prolongement de l’homme, qui dans les mains expertes transforment la dure vie quotidienne le temps d’un air de violon. La musique transforme l’homme et son milieu.

La musique m’est à la fois outre-mer et mer nourricière, car c’est d’elle et en elle que tout ce qui m’habite, du fondement à l’échancrure, appelle à la vie au cœur de la nuit noire où même l’espoir semble avoir déserté le navire de mes désirs pour n’en jamais revenir.
Belle collaboration qui vient chercher cette musique qui est en nous. On rêve qu’on les entend ! La mise en page, la mise en valeur des photographies, le choix du papier, le format, contribuent à nous donner le goût de « chérir » ce livre comme celui d’un album de famille.

Le Jury du Prix Mnémo
Elizabeth Gagnon, Jean Du Berger et Normand Legault

Sylvain Rivière est poète, romancier, dramaturge, conteur. Gaspésien d’origine, il habite les Îles depuis plus de vingt ans. Il a reçu de nombreuses distinctions, dont le prix France-Acadie pour son roman La Belle Embarquée.

Maude G. Jomphe est également Gaspésienne. Elle a étudié la photographie au Cégep de Matane. Son talent prometteur a été reconnu, déjà, par un prix du concours Image International 2004.

Têtes de violon : le récit en images d’une tradition merveilleusement vivante qui remonte aux premiers pêcheurs bretons et basques débarqués aux Iles et se transmet aujourd’hui jusqu’à la toute petite Emy de Havre-aux-Maisons... 120 pages, 29,95 $