Prix Mnémo 2008 : L’Irlande au Québec,

Musique et chansons traditionnelles de Keith Corrigan et Jimmy Kelly

par Centre Mnémo (Date de rédaction antérieure : novembre 2008).

Le Prix Mnémo, attribué annuellement à une production jugée marquante dans le domaine de la documentation ou de la recherche relative au patrimoine vivant (conte, chanson, musique, danse) du Québec, a été décerné en 2008 à Lisa Ornstein, Keith Corrigan et Jimmy Kelly pour le remarquable CD documentaire L’Irlande au Québec. (achetez L’Irlande au Québec)

Acheter le CD L’Irlande au Québec !

Destination

Entièrement consacré aux traditions orales et musicales de la communauté irlandaise de la région de Shannon-Valcartier, au nord-est de Québec, L’Irlande au Québec est une production audio accompagnée d’un important livret documentaire virtuel (PDF). Elle permet de découvrir une partie représentative des répertoires instrumental, dansé et chanté de la tradition irlandaise implantée au Québec depuis le premier tiers du 19e siècle, à travers le répertoire de l’accordéoniste Keith Corrigan et du chanteur Jimmy Kelly. Le travail de recherche de Lisa Ornstein sur les musiques et danses de la région de Valcartier a été entrepris tôt dans les années 80, alors qu’elle fréquentait régulièrement les activités musicales locales au « Ceasar’s Palace ».

JPEG - 120.2 ko
Jimmy Kelly et Keith Corrigan

Les liens d’amitié qu’elle avait tissés avec Keith Corrigan les avaient amenés à travailler régulièrement ensemble et leur collaboration avait donné lieu à quelques manifestations publiques, dont la participation de Keith à la délégation Gens du Québec à Vancouver en 1986. L’idée de consacrer une édition aux traditions irlandaises de la région avait germé dans l’esprit de Lisa et de Keith dès la fin des années 90. D’abord soutenu par Michel Faubert et la compagnie de disques La Tribu, le projet a finalement vu le jour grâce à l’apport de nombreuses personnes qui se sont associées à l’entreprise au fil des ans. Soulignons particulièrement le travail d’André Marchand à la prise de son, de Guy Bouchard et Christine Fortin à la rédaction du livret, et du Centre de valorisation du patrimoine vivant - ÈsTrad, qui, en dernier recours, a assuré la production matérielle du CD.

JPEG - 96 ko
Lisa Ornstein

Le CD contient 23 pièces instrumentales, principalement menées par Keith Corrigan et le plus souvent accompagnées par Lisa Ornstein et Jim Kelly au violon, André Marchand à la guitare et Nick Hawes au piano, ainsi que quatre chansons a cappella remarquablement interprétées par Jimmy Kelly. Les airs choisis figurent parmi les plus représentatifs de la tradition de chant, de danse et de musique locale. On y trouve en particulier la suite complète du Quadrille des Lanciers (The Lancers) que la communauté a continué de danser sans interruption depuis des générations. Sur le CD, en plus des 27 pièces enregistrées, on trouve un fichier PDF contenant un volumineux cahier d’accompagnement de 65 pages. En sept chapitres, on y apprend tout ou presque sur la communauté et son histoire, sur les musiciens, sur les danses, les musiques et les chansons présentées, et sur les circonstances de leur circulation et le contexte de leur utilisation dans la tradition locale. Chaque danse est décrite, chaque air est documenté, et plusieurs des pièces instrumentales du CD sont transcrites ; la transcription musicale de plusieurs airs supplémentaires du répertoire instrumental local est également disponible. L’œuvre combine ainsi la tradition vivante et toujours portée par les musiciens et chanteurs locaux avec une rigoureuse recherche ethnohistorique qui donne sa dimension unique à cette remarquable production, à laquelle le jury a attribué le Prix Mnémo 2008 à l’unanimité.

Le jury du Prix Mnémo 2008 : Élizabeth Gagnon, Robert Bouthillier, Normand Legault

Un beau bonjour de l’autre bout du pays.
 
Bien qu’il me soit impossible d’être présente cet après-midi, je vous accompagne dans mon coeur et dans mes pensées, qui elles, traversent facilement les distances et les frontières.
 
Depuis trente ans, il me semble que le milieu des arts traditionnels du Québec se construit de jour en jour un solide réseau d’amitié et d’entraide, ralliant les porteurs de traditions, les chercheurs et les diffuseurs. Quoique l’on recherche encore la reconnaissance officielle qui permettrait de soutenir adéquatement les efforts de sauvegarde et de mise en valeur de ce milieu, nous devenons de plus en plus habiles à mettre en commun nos expertises, nos forces et nos talents afin de réaliser de magnifiques projets.
 
L’Irlande au Québec en est le parfait témoignage. En effet, tout a commencé par le désir de Keith Corrigan de sauvegarder le très beau patrimoine musical qu’il avait hérité de sa famille et de sa communauté de Valcartier. M. Corrigan m’a alors demandé de l’aider. Je voulais bien collaborer à la réalisation de son rêve, avec mon enthousiasme, mon violon et mes connaissances d’ethnomusicologue, mais je n’avais aucune expertise au niveau du financement, de la production et de la distribution. Heureusement, Michel Faubert et la compagnie La Tribu se sont alors impliqués dans le démarrage du projet. Le très gentil et talentueux Jimmy Kelly, chanteur et violoneux de Shannon, s’est aussi joint à l’équipe. Nick Hawes y a également contribué avec son talent de pianiste et André Marchand se porta volontaire comme guitariste et ingénieur de son. Le très regretté Denis Fréchette nous prêta son beau studio à Joliette pour faire une partie des enregistrements.
 
Et comme c’est souvent le cas avec des projets bénévoles, le temps d’enregistrement et de mixage fut beaucoup plus long que prévu. Michel Faubert a alors dû se retirer en tant que producteur. C’est donc Guy Bouchard qui prit la relève et qui coordonna avec tact et doigté, les dernières étapes de réalisation.
 
Pour le livret en format pdf qui accompagne le disque, il s’agit encore d’un travail collaboratif réunissant toute une équipe de bénévoles du milieu de la musique et de la danse traditionnelle. Je me suis chargée de la rédaction des notes descriptives des pièces et chansons, ainsi que des transcriptions musicales et d’un historique des régions de Valcartier et de Shannon. Guy Bouchard a quant à lui écrit quelques-uns des textes biographiques. Il a aussi assuré la traduction de certains textes, en collaboration avec Laura Sadowsky, Robert Bouthillier et Sylvie Bouchard. Hélène Fournier, Pierre Chartrand et Nick Hawes ont tous trois apporté leur expertise en danse traditionnelle pour produire les descriptions des chorégraphies. Christine Fortin a assuré la saisie informatique de mes transcriptions des 27 pièces musicales du répertoire que Keith Corrigan a appris de son père Patrick. Et la famille Monaghan a très gentiment permis la reproduction d’un essai sur la musique et la danse écrit dans les années 80 par le doyen des membres de la communauté musicale de Valcartier, le regretté et bien-aimé Bernard Monaghan.
 
En ce qui concerne la production finale de l’album, c’est Le Centre de valorisation du patrimoine vivant (Es-Trad) qui repris la direction des opérations à la place de la Tribu. Je profite de l’occasion pour remercier le CVPV Es-Trad et tout particulièrement Jean-Pierre Chénard sans qui ce projet n’aurait jamais abouti. Merci aussi à Jo-Ann Bolduc et Anthony Chiu pour le beau graphisme du livret et du CD.
 
Pendant près de huit ans, une multitude de personnes et d’organismes du milieu des arts traditionnels au Québec ont aidé, collaboré, encouragé et soutenu la réalisation de l’album L’Irlande au Québec. Au cours de ces huit années, il a fallu contourner une multitude d’obstacles, mais chaque fois, ensemble, nous avons su trouver une solution. Si j’accepte aujourd’hui le Prix Mnémo, c’est vraiment en leurs noms à tous.
 
Merci beaucoup au Centre Mnémo pour cet honneur. Et merci de tout coeur à Keith Corrigan, à Jimmy Kelly et aux communautés de Valcartier et de Shannon, qui ont su transmettre jusqu’à présent ces belles danses, ces chansons et ces musiques. J’espère que l’album L’Irlande au Québec encouragera la jeune génération de chanteurs, de danseurs et de musiciens à continuer de véhiculer ce beau patrimoine vivant, vers le futur.
 
Lisa Ornstein, Portland, Orégon (É-U), mardi le 25 novembre 2008.